Catégories
Pratique

Yoga Nidra : Plongez dans votre inconscient

Dans cet article, nous allons aborder une pratique très ancienne, le yoga nidra qui grâce à des états de relaxation très profonds permet d’explorer son intériorité, son inconscient :

  • ​Les origines du yoga nidra
  • ​Qu'est ce que le yoga nidra
  • ​Comment faire ?
  • Exemple d'une pratique préparatoire : la vision tantrique
  • Exemple d'une séance : la séance sur les sens

​Séances à télécharger gratuitement


En bonus vous avez 3 séances Mp3, à écouter ou télécharger, en fin d'article

  • ​Technique préparatoire : la vision "tantrique"
  • ​Relaxation avec prise de conscience du corps
  • ​Séance complète de yoga nidra sur les sens

Le yoga nidra, d’où ça vient ?

Les origines du yoga nidra

Le yoga nidra est une très ancienne technique tantrique qui ne se retrouve pas dans le yoga classique de Patanjali.

C’est plutôt une pratique a été transmise de maitre à disciple, elle n’est donc pas décrite dans les textes des tantras et des âgamas, même si on peut en retrouver des traces :

- Tantrâloka, V, n°104 : « Dès que la certitude de son identité avec le corps s'est évanouie et parce qu'il s'intériorise, il tombe dans un sommeil spirituel (nidrâ) qui dure tant qu'il n'a pas accédé définitivement à l'essence de la conscience ».

​- Tantrâloka, V, n° 107b et 108a : « Félicité, saut, tremblement, sommeil spirituel (nidrâ), ivresses, telles sont les cinq manifestations mentionnées par... », et

- Tantrâloka, V, n°111 : « La félicité a pour centre le triangle, le saut a pour cakra le bulbe, le tremblement, le cœur, le sommeil spirituel (nidrâ), le sommet du palais (talu) et l'ivresse, la kundalini dressée à la cime de son épanouissement. »

- Bhairavatantra : « Quand la Réalité entre en contact avec le centre tâlu dans la voûte du palais, le yogin dort d'un sommeil spécifique : il perd conscience du moi et du monde, mais reste néanmoins conscient car ce sommeil mystique se situe au niveau de la pure conscience. »

-  Vijnâna Bhairava Tantra, n° 75 : « Lorsque le sommeil n'est pas encore venu et que pourtant le monde extérieur s'est effacé, au moment où cet état devient accessible à la pensée, la Déesse suprême se révèle. »

« Le Maître qui supporte l'univers apparaît clairement et sans voile dans la voie médiane du yogin qui accède à yoga nidrâ et qui s'adonne sans défaillance à une méditation vigilante et ardente. »

Ksemarâja

 



Le yoga nidra « moderne »

Dans les années 1960, Swami Satyanada a eu le mérite d'avoir élaboré une technique précise qui nous permette d’induire cet état et d’en tirer de grands avantages.... II a donné le nom de yoga nidra à la méthode qu’il a mise au point. Mais on vient de le voir, les techniques de yoga nidra sont bien plus anciennes.

Malheureusement, le yoga nidra de nos jours a tendance à être de plus en plus vulgarisé et à perdre son essence, un peu comme toutes les pratiques du yoga d’ailleurs. Il en est souvent réduit à quelques séances au protocole assez rigide et au contenu édulcoré qui s’apparente plus à des super techniques de relaxation en laissant à la traine les visées primordiales de recherche intérieure.

Il ne s’agit pas de simples rêveries, dirigées ou non, du genre « la plage et les cocotiers… » qui du point de vue du yoga, ​ne font qu’entretenir les divagations ordinaires du mental

Mais en fait le yoga nidra ça consiste en quoi ?

Le yoga nidra, ce n’est pas de la relaxation

En théorie, la relaxation va nous aider à prendre conscience des tensions intérieures, musculaires, respiratoires et mentales, pour pouvoir ensuite les dissoudre pour arriver à un état de disponibilité profonde. La relaxation est donc un préalable à toutes pratiques sportives, mentales ou spirituelles permettant d’évacuer les tensions et le stress.

Dans la réalité, c’est un peu différent, le plus souvent la relaxation se limite à étirer le corps, d’une manière passive ou active, sans malheureusement intégrer le souffle et la pensée.

Dans la pratique du yoga nidra, la relaxation est également un préalable. Il est impossible de rentrer dans des états de nidra en étant complètement tendu. Par contre, là aussi, l’élément central restera le souffle

Pour le yoga nidra, la relaxation est simplement une mise en disponibilité du corps physique, du corps énergétique et du corps mental pour une exploration de notre intériorité, pour un voyage dans notre inconscient en toute conscience.

C’est bien beau tout ça, mais c’est quoi le yoga nidra ?

Yoga nidra c'est tout simplement être capable de rentrer consciemment dans le sommeil et les rêves

Les pratiques de yoga nidra vont ​vous aider à trouver, ou retrouver la capacité à rentrer consciemment dans des états de rêves. On ​pourrait faire un parallèle entrer le yoga nidra et une « méditation » allongée.

Cette capacité va ​vous permettre, au fur et à mesure des séances, ​de mieux saisir comment ​vous fonctionnez, quelles sont ​vos interactions avec l’espèce, et l’univers.

Cela va ​vous aider à discriminer ce qui ​vous appartient de ce qui est universel, ce qui  appartient à l’espèce de ce qui n’appartient qu’à ​vous.

Et enfin à saisir qui "je suis" indépendamment de tout cela.

Comment faire ?

Le yoga nidra fait appel à deux types de pratiques :

  • Les pratiques préparatoires
  • ​La séance proprement dite

Les pratiques préparatoires

Ce sont essentiellement des pratiques de jour, assez simples, qui vont consister à repérer les processus d’endormissement. Elles font appel au techniques classiques du yoga, souffles, postures, concentration mais déclinées légèrement différemment pour s’adapter à cette recherche du yoga nidra. Elles s’appuient sur une observation, une perception et un ressenti intense des sens, principalement le toucher, la vue et le son.

Ces techniques vont nous apprendre à lâcher, à nous abandonner, sans pour autant perdre toute vigilance, pour infiltrer l’espace dans lequel se produit le passage de la veille au sommeil. Ce sont des souffles allongés, ralentis ou déstructurés qui vont nous permettre de franchir les passages habituellement bien gardés dans l’état de veille.

La séance de yoga nidra

Dans une séance de yoga nidra nous allons trouver en général 8 phases, qui en fonction de l’habitude prendrons plus ou moins de temps :

  • Prise de conscience du souffle et de l'instant présent
  • Sankalpa
  • Prise de conscience du corps
  • Le scénario
  • Reprise de conscience du corps
  • Sortie du yoga nidra

Prise de conscience du souffle et de l’instant présent

C’est le début du yoga nidra, la phase d"entrée. Il va falloir s’allonger sur les dos dans la posture de savasâna (la posture du cadavre). Ne pas hésiter à mettre un coussin sous les genoux et sous la tête pour limiter les tensions si vous n’avez pas l’habitude. Ensuite vous observerez votre respiration et la sensation d’être ici et maintenant.

Le sankalpa

Le sankalpa, c’est le souhait. Nous le ferrons en début, et en fin de séance. Il va consister à se concentrer, dans le centre d’énergie du front, ou dans le centre d’énergie du cœur. A faire une inspiration et à retenir le souffle en formulant 3 fois le souhait, puis en expirant à l’oublier.

Le mieux c’est de formuler le souhait avec des images, sans impliquer la verbalisation. Il est mieux également de garder le même souhait d’une fois sur l’autre jusqu’à sa complète réalisation.

Les yogis estiment que dans les états entre deux, comme entre la veille et le sommeil (l’état de nidra), la pensée devient créatrice. Plus nous arriverons à nous enfoncer dans cet état, plus nous aurons de faciliter à réaliser les souhaits, mais plus le souhait sera difficile, plus il faudra d’énergie personnelle….

Prise de conscience du corps

C’est la mise en disponibilité, la partie relaxation. La prise de conscience du corps consiste à mentalement faire le tour du corps en associant l’image mentale et la sensation tactile. En fonction des séances, elle peut légèrement varier. Plus vous aurez l’habitude, plus cette phase sera faite rapidement.

Compte à rebours des souffles

Dans cette phase, vous allez utiliser le souffle pour vous enfoncer de plus en plus profondément à l’intérieur de vous. Elle va consister à égrener les souffles à rebours

En partant de la 108ème respiration, de la 54ème ou de la 27ème pour tendre vers 0. Tout va dépendre de votre habitude et de la séance.

Par exemple dans la séance que je vous propose, il n’y a pas de compte à rebours.

Le scénario

C’est le corps même du yoga nidra. Il existe plus d’une trentaine de séances. Ce chiffre ne peut être qu’approximatif, car chaque école est susceptible de créer ses propres séances. Les thèmes utilisés tournent autour des grandes méditations tantriques : le corps subtil, la vie, l’animalité, le sexe, l’attachement, la mort, le karma, le vide, les trois temps, le karma,…

Sortie du yoga nidra

C’est la partie la plus rapide, elle consiste tout simplement en une reprise de conscience rapide du corps, du souffle en recommençant à bouger partie par partie.

Exemple d’une technique préparatoire : la vision tantrique

La pratique va consister à voir dans l'espace une série d’images. Cette visualisation doit se faire sans mot sans commentaire, sans concept, juste en sentant les objets à l’intérieur de soi ou à côté. Il faudrait faire 4 séries dans la journée.

Les images : un bâton, un champ, le propriétaire du champ, un lac, un feu, un ciel, un sommet de montagne enneigé, une grotte ou un temple, un précipice, le soleil, la lune, un lieu d'offrande : le corps, un aigle, un félin, un serpent, un éléphant, un daim, un croco ou une baleine.

Cette pratique peut se faire dans n’importe quelle position, en assise, allongé, debout, en marchant. Elle se fait les yeux fermés, et on peut également la faire les yeux ouverts, c’est un peu plus difficile.

La recherche est d’avoir un autre mode de perception et de connaissance des choses, sans passer par l’intellect, l’intelligence habituelle ou la pensée discursive.

Au fur et à mesure de l’apprentissage, la visualisation doit aller de plus en plus vite jusqu’à être capable de visualiser toute la série sur une seule expiration.

Cette pratique est reprise dans la séance de nidra que je vous propose.

Exemple d’une séance : séance sur les sens

Les perceptions sensorielles, les sens : l’odorat, le goût, la vue, le toucher, l’ouïe, sont intimement liées à nos contenus mentaux, à nos mémoires. Il n’existe rien en nous qui ne soit issu de nos perceptions sensorielles et de notre souffle. Toute notre histoire personnelle passe à travers nos sens.

Les perceptions sensorielles sont aussi reliées à nos centres d’énergie, chacun d’entre eux gérant un sens particulier : la base, l’odorat, le pubis, le gout, le ventre, la vue, le cœur, le toucher, la gorge, l’ouïe, le front, la pensée.

Cette séance va nous aider à mieux saisir, à mieux repérer l’ensemble de nos contenus inconscients et finalement tout ce qui fait nos contenus personnels.

Cette séance est réputée pour nous faire voyager à l’intérieur de tout ce que nous avons emmagasiné au fur et à mesure de notre vie. Elle nous met également en lien avec le plan universel car les sens qui sont effectifs, actifs dans notre monde intérieur, le sont aussi dans le monde extérieur.

Toute la séance

Ci-après, je vous mets tout le texte de la séance découpé entre les différentes phases. C'est le même texte qui est repris dans l'enregistrement audio.

Les … indiquent un moment de pose

Mise en disposition

Allongez-vous confortablement, les bras, les jambes écartées…

Simplement laissez aller votre corps, laissez le s’appuyer sur le sol et observez-le…

Prenez conscience de sa matérialité, de sa densité…

Commencez par les pieds et remontez tranquillement dans l’observation de la matérialité, de la densité…

Prenez également conscience des points d’appui du corps sur le sol, sentez les endroits qui touchent, le poids du corps sur ces points.

Continuez à remonter ainsi jusqu’à la tête.

…/…

Arrivez maintenant à la tête, sentez le point d’appui derrière la tête.

…/…

Vous allez maintenant sentir les vibrations, en repartant du bas et en remontant jusqu’à la tête…

Sentez quelque chose qui vibre, qui palpite, qui frissonne, qui s’anime à l’intérieur. Remontez lentement, doucement en suivant ces vibrations.

…/…

Observez également le souffle, sentez le dans l’observation de ce corps, de ce véhicule, de cette barque.

…/…

Le sankalpa

Dans un instant, vous allez faire le sankalpa, le souhait. Vous ferez une inspiration et en retenant le souffle, vous formulerez, vous visualiserez 3 fois le souhait et vous oublierez tout, en expirant…

Portez votre attention dans le centre du front, observez le plan de la pensée, de la conscience. Etablissez-vous dans cette lumière, conscient d’être : "je suis"…

Soyez conscient d’être quelqu’un qui observe le corps physique, les vibrations…

Dans cet espace de la conscience, vous allez maintenant faire le sankalpa, le souhait. Allez-y.

Faites une inspiration, tenez le souffle, formulez le souhait, visualisez le, sentez le, 3 fois et quand vous aurez fini, en expirant oubliez le.

…/…

Prise de conscience du corps

Vous allez maintenant faire la prise de conscience systématique du corps ​en percev​ant l’intérieur, ce qui le délimite et l’extérieur. Sentez bien ces 3 plans en même temps…

Commencez par le bras droit, tout le bras droit, l’intérieur, l’extérieur, le lien entre les deux…

Puis la jambe droite…

La jambe gauche…

Le bras gauche…

Observez maintenant les omoplates, le haut du dos, sentez bien la colonne vertébrale,…

Descendez lentement dans le dos le long de la colonne, les côtes…

Descendez jusqu'à la taille, et puis les fesses…

Observez les hanches, les organes génitaux, le bassin, le ventre, remontez jusqu'au nombril, la poitrine, remontez jusqu'aux clavicules…

Maintenant le cou, la nuque, également le crâne, la chevelure, les oreilles, le front, les sourcils, les yeux, les paupières…

Observez le nez, les joues, les lèvres, la bouche.

Le compte à rebours des souffles

Dans cette séance, pas de compte à rebours

Le scénario

Vous allez maintenant allonger le souffle. Allongez, allongez le souffle lentement, tranquillement, suivez cet allongement, suivez la vibration. Vous allez maintenant situer I`attention dans le centre de la base, et là voir sortir l'odorat et petit à petit comme une irradiation, une contamination, intérieure et extérieure, par ondulations concentriques, devenez cet odorat, ne soyez qu'odorat, qui part toujours du centre de la base, qui émane de ce point. Observez l'odorat qui se répand, qui dépasse le cadre de la structure rigide du corps physique...

Vous allez revenir dans le souffle, dans l'allongement du souffle, allongez, allongez le souffle dans une extrême finesse, subtilité, allongez le souffle. Prenez conscience maintenant d'un point dans le pubis d'où va émaner le goût comme par irradiation. Petit à petit, par cercles concentriques, le goût qui se répand dans le corps, mais aussi à l'extérieur. Devenez ce goût. À travers le goût, délectez vous, délectez-vous de la conscience d'être, d'être dans l'instant...

Revenez maintenant dans la perception du souffle allongé ; allongez, allongez le souffle. Concentrez-vous maintenant sur un point dans le centre du ventre et devenez la vision, la vision directe qui émane de ce point petit à petit pour voir l'interne et l'externe...

Revenez de nouveau dans l'allongement du souffle, fin et subtil, de plus en plus longs, allongez, allongez. Vous allez vous concentrer dans un point dans le coeur et voir émaner le toucher, devenir le toucher, la perception tactile jusqu'en dehors du corps, dans l'environnement du corps...

Revenez dans le souffle qui s'allonge, au plus profond de vous-même, l'allongement du souffle. Observez que le souffle s'étire sur une éternité. Prenez maintenant conscience d'un point dans la gorge et de ce point, l'émanation du son, devenez ce son qui se répand, cette audition, à l'intérieur du corps, à l'extérieur...

Revenez dans l'allongement du souffle...

Maintenant, ayez la vision du bâton : observez sa position, dans quelle partie du corps, le champ, le propriétaire du champ, le lac, le feu, le ciel, le sommet d'une montagne enneigée, une grotte ou un temple, le précipice, le soleil, la lune, un lieu d'offrande : le corps. Voyez un aigle, un félin, un serpent, l'éléphant, le daim, un crocodile ou une baleine.

De nouveau, observez le souffle, très lent, allongé. Sentez vous dans cette énergie dans ce véhicule, dans cette barque. Allongez le souffle, allongez le, de plus en plus long, de plus en plus fin, de plus en plus vibrant.

Le sankalpa

Vous allez maintenant revenir dans le centre de la conscience, tout en haut dans le front, si vous l’avez quitté.

Dans cet espace, vous allez de nouveau faire le sankalpa, le souhait. Allez-y.

Faites une inspiration, tenez le souffle, formulez le souhait, visualisez le, sentez le, 3 fois et quand vous aurez fini, en expirant oubliez le.

…/…

Sortir de yoga nidra

Revenez dans l’observation de la vibration…

Sentez cette vibration à l’intérieur du corps…

En partant des pieds et en remontant reprenez conscience de la matérialité du corps physique, … de sa densité…

Reprenez conscience des points de contact avec le sol…

Remontez des pieds jusqu’à la tête.

…/…

Et maintenant tout doucement recommencez à bouger…

D’abord les pieds… Puis les mains…

Recommencez à bouger légèrement… Les jambes, le bras… la tête… Etirez vous, baillez et sortez de yoga nidra

Je vous souhaite maintenant une bonne pratique et de superbes expériences !

​Écoutez ou téléchargez !

​Technique préparatoire

​Technique préparatoire : la vision tantrique.

Reportez vous aux explications dans l'article

Durée : 10 min

​Relaxation et souffles

​​Relaxation avec prise de conscience du corps, suivi du compte à rebours des souffles en partant de la 27ème respiration

Durée : 30 min

​Séance de yoga nidra

​Séance de yoga nidra complète sur les sens

Durée : 57 min

Faites moi part de vos commentaires.


​Je réponds à tous.


Merci / A bientôt

​Olivier

Par Olivier

Olivier est professeur de Nâtha-yoga. Il vous fait partager sa passion dans des cours, des stages et des formations

8 réponses sur « Yoga Nidra : Plongez dans votre inconscient »

Bonjour j’ai cliqué sur télécharger le guide mais j’ai rien reçu ni dans ma boîte mail ni dans les spams et je voulais savoir comment faire pour le récupérer
Par contre je suis parvenu à télécharger les trois séances et je vous en remercie
Bonne journée

Merci Olivier !
C’est toujours une grande joie de renouveler ces “voyages magiques” au plus profond de nous-mêmes … L’aventure a, chaque fois, une saveur différente et nous emmène un peu plus loin…
À pratiquer sans modération !!

Bonjour Olivier,
j’ai commencé ce jour la technique préparatoire qui m’a donnée l’envie de poursuivre et découvrir ce grand et mystérieux voyage. Il y a un an au début de ma pratique avec toi, je n’imaginais pas que le yoga soit si riche.
encore Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.